Une douche itinérante pour aider les sans-abris pendant les fortes chaleurs

Il y a 1 mois 49

À l'origine du concept de Mobil'douche, il y a deux questions. Comment rester propre quand on vit dans la rue ? Et, comment garder sa dignité ? "Nous avons donc mis en place ce camping-car qui va à la rencontre des sans-abris", explique Andrew McKnight, directeur de la branche française de l'association Depaul, qui gère cette douche itinéraire depuis 2013. Cette salle de bain sur roues offre un moment de répit aux plus précaires, cinq jours par semaine. Ce service est d'autant plus important l'été, lors des fortes chaleurs. 

Lassitude physique et moral

Un salarié de l'association réalise généralement les maraudes en Mobil'douche. Depuis 7 mois, c'est le rôle de Hervé De Cloment : "Je prends le même trajet à chaque fois et les habitués de Mobil'douche m'attendent sur les trottoirs. Par exemple, les mardis je vais à Saint-Denis et les mercredis, je commence le long de la Seine." Avant de partir, le salarié vérifie que le gel douche, le shampoing et les serviettes sont à leur place. "Je range aussi le coin salon, pour ceux qui veulent se reposer, boire un café ou de l'eau et même grignoter."

Dans le camping-car Mobil'douche, il y a un coin salon et un coin salle de bain. Dans le camping-car Mobil'douche, il y a un coin salon et un coin salle de bain. © Radio France - Lou Surrans

Depuis plusieurs semaines, Hervé De Cloment constate que la chaleur fait des ravages. "Étonnamment, la semaine passée, il a fait tellement chaud que j'ai fait très peu de douches. J'ai surtout donné de l'eau à boire. J'ai rencontré des gens vraiment malades qui étaient affaiblis. Une dame m'a même dit qu'elle n'allait pas prendre de douche puisqu'elle avait l'impression qu'elle allait tomber."

Les sans-abris souffrent et n'ont pas toujours les moyens de se rafraîchir. Lorsqu'ils aperçoivent le camion, ils en profitent pour se mettre, au frais, à la climatisation du véhicule. Certains discutent avec Hervé De Cloment et profitent de ce moment d'échange. "En ce moment, je donne des conseils basiques comme boire beaucoup d'eau surtout quand on boit de l'alcool."

Hervé De Cloment réceptionne des dons de vêtements. Hervé De Cloment réceptionne des dons de vêtements. © Radio France - Lou Surrans

De la crème solaire, des brumisateurs et des casquettes sont aussi distribués lors des maraudes. Le directeur de l'association souhaite que les bénévoles soient d'autant plus vigilants lors des épisodes de canicule et de pic de chaleurs : "Il y a un peu plus de fatigue et une certaine lassitude s'installe chez les sans-abris. On souffre tous de la chaleur, mais c'est d'autant plus difficile quand on n'a pas de toit." La Mobil'douche tourne à plein régime cet été.

On parle beaucoup des SDF pendant l'hiver mais il y a les même problèmes pendant l'été

L'association propose également aux personnes précaires de prendre des douches gratuites dans son local du 15e arrondissement de Paris et tous les mercredis, à la Paroisse de l'Immaculée Conception, à Boulogne Billancourt. "Certaines personnes peuvent se déplacer, je leur conseille donc de venir aux douches fixes. Sinon, pour les personnes qui ont du mal à se déplacer ou qui sont moins à l'aise dans les lieux publics, la Mobil'douche est la meilleure option." 

C'est le cas de Jacques qui attend, à l'ombre, que le camping-car se gare. "Je n'ai pas trouvé de chaussures dans ta pointure mais j'ai des sous-vêtements pour toi", l'informe le salarié. Jacques prend sa douche puis ressort tout sourire : "C'est merveilleux, c'est agréable physiquement et moralement". Pour lui, ces derniers jours sont compliqués : "C'est un petit peu dur, il faut essayer de bien se rafraîchir". Un peu timide, il ajoute qu'il a l'habitude de ces températures. Il part ensuite vite trouver un nouvel endroit pour passer l'après-midi, à l'ombre. 

Lire la Suite de l'Article