La Foire de Chatou s’inscrit aujourd’hui dans le marché européen et interna­tional. Yves Forestier / Foire de Chatou

Le marché à la ferraille est devenu au fil du temps celui des belles antiquités. Un rendez-vous très prisé à l’ouest de paris, du 23 septembre au 2 octobre.

Autrefois connue sous le nom de «Foire à la ferraille et au jambon», la Foire de Chatou a fait du chemin pour s’ériger au rang de plus grande foire de brocante et d’antiquités de France. Installée sur l’île des impressionnistes dès 1970, elle est désormais devenue le rendez-vous incontournable de tous les marchands, qui plébiscitent l’événement biannuel (en mars et en septembre) pour son ambiance festive et bon enfant, mais aussi pour la qualité des objets qu’on y trouve.

Recensée dès le Moyen Âge à Paris, la Foire de Chatou s’inscrit pleinement aujourd’hui dans le marché européen et international, et il n’est pas rare d’y croiser des décorateurs venus des États-Unis et du Japon, ainsi que de nombreux prescripteurs français, tels que les architectes d’intérieur.

Des certificats d’authentification à la demande

On lui reconnaît la variété de son offre de marchandises mais aussi son sérieux selon un critère objectif de qualité, comme en atteste la présence sur place pendant tout l’événement d’experts certifiés qui authentifient les objets présents sur les stands de la foire et réalisent des certificats d’authentification à la demande. Elle est aussi l’occasion de rencontrer et d’échanger avec les marchands. Ces antiquaires et brocanteurs qui incarnent des trésors vivants du patrimoine français. Dans un contexte d’après-Covid où les autres salons se réduisent comme peau de chagrin, obligeant certains participants à ralentir leur activité et à ne garder que Chatou comme rendez-vous incontournable avec un public d’amateurs et d’acheteurs aguerris.

À lire aussiLes galeries d’art de Saint-Germain-des-Prés s’alarment de la piétonnisation de leur quartier

La 103e édition, organisée par le SNCAO-GA (Syndicat national du commerce de l’antiquité, de l’occasion et des galeries d’art), attend d’ores et déjà 300 exposants, prêts à partager leurs trouvailles avec quelque 30.000 visiteurs sur 21.000 m2 de surface d’exposition.

Du 23 septembre au 2 octobre, on chine de tout à Chatou! Du mobilier année 1950 à la peinture sacrée du XVIIe siècle, d’un stylo-plume des années 1960 à une statuette chinoise, en passant par des livres rares à un sac à main siglé. Chatou, c’est le rendez-vous des coups de cœur, des échanges hors du temps avec des marchands passionnés et passionnants. Collectionneurs, chineurs du dimanche et badauds de tous âges sont attendus sur l’île des impressionnistes en ce début d’automne. Et si on s’y donnait rendez-vous pour y faire de belles découvertes?