PSG : «Je ne suis pas surpris par le personnage», Christophe Galtier réplique à Julien Fournier

Il y a 2 mois 63

Christophe Galtier a été cueilli à froid, ce jeudi peu après 13 heures, lors de la conférence de presse avant la réception de Nice, samedi au Parc des Princes. L’entraîneur du PSG a été questionné sur les propos, la veille sur RMC, de Julien Fournier, l’ancien directeur du football de l’OGC Nice.

Le dirigeant, désormais directeur sportif à Parme, s’était montré accusateur envers Christophe Galtier qu’il a côtoyé la saison dernière sur la Côte d’Azur, sous-entendant qu’il s’était rendu coupable « de choses graves ».

« Je ne suis pas surpris de la manière dont il s’est exprimé, a répondu Galtier. Quand on est entraîneur du PSG, il y a une grande exposition. Je ne veux pas me fatiguer à débattre sur tout ce qu’il se dit. La fonction fait que l’on crée des débats, les uns après les autres. Sur la forme, je ne suis pas surpris par le personnage. »

Mercredi, Julien Fournier est resté flou, refusant d’entrer dans les détails et laissant entendre que les rapports compliqués entre les deux hommes n’étaient pas une simple querelle d’ego. « C’est vrai que c’est de notoriété publique que les rapports que je pouvais avoir avec Christophe étaient dès le début de la saison assez chaotiques, a-t-il lâché. Très honnêtement, si j’explique les vraies raisons pour lesquelles on s’est disputés, parce que c’est vraiment le mot, Christophe n’entrera plus dans un vestiaire, ni en France ni en Europe ». Julien Fournier a prévenu d’emblée qu’il préférait ne pas trop en dire.

« Mais ce ne sont pas des affaires de foot qui nous ont opposés, a-t-il ajouté. Ce sont des choses bien plus graves de mon point de vue. (…) C’était indirectement lié au football. Ce sont des choses qui me touchent au plus profond. On avait des positions très éloignées. On a donc fait la saison et on a été, lui et moi, les plus professionnels possibles pour limiter l’impact négatif que ça aurait pu avoir sur l’équipe. Puis il y a eu la séparation ».

Le fait qu’un membre de la famille de Christophe Galtier soit un agent est-il la cause de ce différend ? « Non, a répondu Julien Fournier. Ce sont des choses graves, selon moi, qui me touchent sincèrement et profondément ». En juin dernier, l’ancien directeur de l’OGC Nice avait déjà taclé Christophe Galtier. « On ne connaît jamais une personne tant qu’on n’a pas travaillé avec », avait-il dit.

Lire la Suite de l'Article