Le PSG Handball battu par Barcelone : «Paris est moins fort qu’il y a quelques saisons»

Il y a 1 année 307

Le PSG a échoué une nouvelle fois ce lundi dans sa conquête de la Ligue des champions. Battu par Barcelone (37-32), Paris devra encore patienter. Vainqueur du trophée en 2003 avec Montpellier, Grégory Anquetil n'a rien raté de la prestation des Parisiens.

Qu'avez-vous pensé de la demi-finale du PSG ?

GRÉGORY ANQUETIL. Il faut d'abord dire que Barcelone a fait un match énorme, costaud, puissant. Mais on s'y attendait et il n'y a pas eu de surprise. Quand on est le Barca et qu'on dispute une demi-finale de Ligue des champions, on est forcément fort.

Qu'a-t-il manqué au PSG ?

Le gros problème du PSG est qu'il a cruellement manqué de rotations. Il n'avait pas suffisamment de solutions dans son effectif pour faire face à celui de Barcelone qui, à l'inverse, n'a aucune faille. Là où le Barça n'a aucune faiblesse, Paris en a trop. Paris a été faible sur sa base arrière, trop faible pour rivaliser à ce niveau. Paris n'a pas de souci en Starligue mais à ce niveau-là, quand il faut aller au charbon pendant une heure, c'est une autre histoire.

A quel niveau ?

Les absences de Niko (Karabatic) et de Steins n'ont pas été comblées. Dans l'histoire, Steins est malheureux : il vient à Paris pour jouer le Final Four après la blessure de Niko et le pauvre, il chope le Covid.

Paris n'a pas les joueurs pour remplacer sa star Karabatic ?

Nedim Remili l'a fait et bien fait. Comme Hansen, il a réussi un bon match mais il a été obligé de jouer demi-centre, qui n'est pas son poste habituel. Pour espérer gagner, Paris devait compter sur un très bon Kristopans mais le géant n'a pas été à la hauteur de l'événement à mon avis et c'est dommage. C'est dans ces matchs-là qu'on peut regretter le départ de Sagosen cet été. Un garçon comme lui aurait pu, peut-être, changer le cours de la partie.

Paris est-il aussi fort qu'il y a quelques saisons ?

Il me semble que Paris est moins fort qu'il y a quelques saisons. Quand Narcisse était encore là par exemple, Paris était plus fort mais Daniel n'a pas été remplacé à mon sens.

Nos informations sur le club de la capitale

Le PSG doit-il avoir des regrets ?

Je pense qu'il y avait un bon coup à jouer avec ce tournoi tellement bizarre, sans public. On pouvait se dire que c'est un Final Four au rabais mais à l'inverse, on pouvait penser que l'absence de pression et de public pouvait jouer en faveur de Paris. Je vous assure que jouer un Final Four à Cologne avec les Allemands de Kiel et leurs 10 000 supporteurs, c'est autre chose.

Paris pourra-t-il gagner un jour cette Ligue des champions ?

On verra si le club revient à Cologne pour disputer le Final Four de la Ligue des champions 2020-2021. Je lui souhaite, bien entendu, mais je ne sais pas si Paris sera plus fort qu'aujourd'hui à ce moment-là.

Pourquoi ?

Au printemps, dans 4-5 mois, je ne suis pas sûr que Niko Karabatic pourra jouer avec 100 % de ses moyens une finale de Ligue des champions. Même si on le pense incassable, il aura 36 ans et reviendra d'une longue blessure. Paris aura peut-être, au printemps, les mêmes soucis qu'en ce moment.

Lire la Suite de l'Article