Lazzi au théâtre Edouard VII: terrasse craquante, assiette décevante

Il y a 4 mois 128

Réservé aux abonnés

Lazzi (9e). Nicolas Buisson

CRITIQUE GASTRONOMIQUE - Dans le 9e arrondissement parisien, la gastronomie au théâtre se prend les pieds dans les planches.

Faut-il convoquer les chaleurs aussi soudaines que suffocantes, ce mois de mai se rêvant déjà des vacances, l’indolence ambiante où même l’État peine à se mettre en place, mais voilà bien une semaine pauvrette aux appétits. Rien de si nouveau, des assiettes déjà blasées, à table comme on règle les affaires courantes.

Dès lors, ne pas trop bouder sa curiosité à l’appel, une fois encore, une fois de plus, d’un restaurant fraîchement installé au toujours très enjoué Théâtre Édouard VII. Et, sans même frôler les velours des salles intérieures, ne pas traîner à retomber, une fois encore, une fois de plus, sous le charme d’une terrasse parmi les plus craquantes, formidable cachette aux coulisses du quartier Madeleine. De celles où les petites tables ne cherchent même pas le costume, l’accessoire, adorables ingénues ravies de ne pas avoir d’autres rôles que de se poser entre le ciel ouvert et la grâce des arcades circulaires. La place est belle, sera-t-elle bonne?

L’entrée se rate gentiment

Le suspense s’éteint aussi vite…

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 67% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Continuez à lire votre article pour 0,99€ le premier mois

Déjà abonné ? Connectez-vous

Lire la Suite de l'Article