Brésil : «J’aimerais beaucoup être là», Neymar remercie Bolsonaro pour la visite de sa fondation

Il y a 2 mois 53

Au Brésil, tout ce qui concerne Neymar est très suivi. Mercredi, le capitaine de la sélection brésilienne de football, a salué la visite du président Jair Bolsonaro dans un centre pour enfants qu’il a fondé à Sao Paulo, à quatre jours du 1er tour de la présidentielle. Le message vidéo de la star du Paris SG pour le candidat à sa réélection a été posté sur les réseaux sociaux par le ministre de la Communication, Fabio Faria, et le fils du président, le sénateur Flavio Bolsonaro.

« Je vous remercie pour votre illustre visite. J’aimerais beaucoup être là mais malheureusement je suis loin », a d’abord dit le numéro 10 de la Seleçao qui a disputé mardi à Paris une rencontre amicale contre la Tunisie (5-1). « J’espère que vous profiterez de cette visite à l’institut, le plus bel objectif que je poursuis dans la vie, et je suis très heureux que vous soyez là », a-t-il ajouté avant d’envoyer un baiser de la main.

L’Institut Neymar Jr est un complexe de 8.400 mètres carrés qui accueille chaque jour 3.000 enfants à Praia Grande, une communauté déshéritée de l’Etat de Sao Paulo où la star de l’équipe nationale du Brésil a passé son enfance.

Accompagné de deux anciens ministres, Tarcisio Gomes de Freitas, candidat au poste de gouverneur de Sao Paulo, et Marcos Ponte, qui se présente au sénatoriales, Jair Bolsonaro a échangé avec des jeunes, les exhortant à « respecter » leurs parents et leurs enseignants, puis déjeuné avec eux dans le réfectoire, selon des vidéos publiées par l’institut.

Neymar et Bolsonaro se sont rencontrés au moins une fois, en 2019, lors de la Copa America disputée au Brésil. Il y a un mois, le président a posté une photo de lui avec un ballon que Neymar lui aurait donné.

Le maillot de l’équipe nationale de football du Brésil, aux couleurs verte et jaune du drapeau national, est l’emblème porté par les partisans du président d’extrême droite lors de manifestations et rassemblements de soutien.

Neymar, excessivement populaire dans le pays où le foot est roi, s’est tenu en dehors de la campagne électorale. Mais le ministre de la Communication, Fabio Faria, a ajouté à la publication de la vidéo : « Tous en jaune (et) vert, avec le maillot (de la) « Seleçao » pour voter pour notre capitaine dimanche prochain ».

Lire la Suite de l'Article